Recherche

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Sécurité — Aperçu

La sécurité, une composante fondamentale du mieux-être, comprend la sûreté et la protection contre les préjudices. La sécurité comprend également les perceptions individuelles et communautaires de la sûreté, qui peuvent être tout aussi importantes pour le mieux-être que l'expérience de préjudices ou de menaces de préjudices.

L'accent étant mis sur le crime et sur les perceptions de la sécurité face au crime, trois groupes d'indicateurs sont présentés.

Le premier groupe inclut des indicateurs fondés sur les données concernant les crimes violents et les crimes contre les biens qui sont recueillies et déclarées par la police. Le type le plus grave de crime violent, l'homicide, est également examiné d'un point de vue national et international.

Le deuxième groupe inclut des indicateurs fondés sur des données d'enquêtes menées auprès de victimes et il est également organisé selon les crimes violents et les crimes contre les biens.

Ensemble, ces deux groupes nous donnent un tableau complet des risques pour la sûreté et la sécurité posés par la criminalité. Les statistiques des services policiers sont plus susceptibles de résulter d'une enquête et de la confirmation qu'une infraction a été commise. Les sondages auprès des victimes couvrent également des crimes qui n'ont jamais été signalés à la police.

Le troisième groupe inclut deux indicateurs subjectifs de la sécurité. Le premier témoigne du sentiment de satisfaction éprouvé par les Canadiens par rapport à leur sécurité personnelle — en général et dans différentes situations. Reconnaissant le rôle important joué par les services de police, le deuxième indicateur met l'accent sur les points de vue des Canadiens quant à l'efficacité du travail fait par leur police locale pour assurer leur sécurité.

Des renseignements sur la sécurité en milieu de travail, une autre dimension de la question, figurent dans la section Travail (voir Accidents du travail).

Points saillants

  • En 2012, les statistiques des services de police du Canada démontraient que le taux global de criminalité avait atteint son plus bas niveau depuis 1972. En 2012, le taux global de criminalité était de 5 588 incidents par 100 000 personnes, alors que le taux de crimes violents et le taux de crimes contre les biens étaient, respectivement, de 1 190 et de 3 414 incidents par 100 000 personnes.
  • Le taux d'homicides au Canada a diminué de manière significative depuis son sommet de 1975 (3,03 victimes par 100 000 personnes). En 2012, il était de 1,56 victimes par 100 000 personnes.
  • En 2009, le taux de vols de biens personnels était de 108 incidents par 1 000 personnes, alors que le taux de crimes contre les ménages était de 237 incidents par 1 000 ménages. Les deux taux étaient significativement plus élevés qu'en 1999. La majorité des crimes contre les biens survenus en 2009 n'ont pas été signalés à la police.
  • En 2009, il y eut 118 incidents de victimisation avec violence par 1 000 Canadiens de 15 ans et plus. Les incidents violents les plus souvent déclarés concernaient des voies de fait (80 pour 1 000), suivis des agressions sexuelles (24 pour 1 000) et des vols qualifiés (13 pour 1 000). Environ le tiers de tous les crimes violents survenus en 2009 ont été portés à l'attention de la police.
  • Une forte majorité de Canadiens (94 %) étaient satisfaits de leur sécurité en 2004. Par contre, dans certaines situations, leur sentiment de sécurité n'était pas aussi élevé. Les femmes se sentaient moins sûres d'elles lorsqu'elles devaient utiliser les transports en commun après la tombée de la nuit. Seulement 42 % des femmes ont dit que de telles situations ne les préoccupaient pas, comparativement à 71 % des hommes.
  • En 2004, une majorité de Canadiens (61 %) estimaient que leur police locale faisait du bon travail pour assurer leur sécurité. Les résidants de l'Ontario et de l'Est étaient plus susceptibles que ceux des autres provinces à penser ainsi.

Télécharger des données

Pour consulter la version XLS (format de document portable), vous devez avoir un lecteur XLS sur votre ordinateur. Si vous n'en avez pas déjà un, il existe sur l'internet de nombreux lecteurs XLS que vous pouvez télécharger gratuitement sur Internet :

Pour visualiser la version TXT, utilisez les fonctions de conversion disponibles sur la plupart des logiciels de traitement de texte ou utilisez un visualiseur capable d'afficher le format TXT.



Suivant : Taux de criminalité >>

Date de modification :